Astuces pour bien choisir ses pinceaux

Parce qu’il prolonge son geste mais aussi son regard et ses émotions, le pinceau est l’allié de l’artiste. Il est en contact direct avec la couleur et le support pour transmettre, par le toucher, ce que ressent le créateur.

On choisit ses pinceaux d’abord en fonction du type de couleur utilisée, liquide o...

Astuces pour bien choisir ses pinceaux

Parce qu’il prolonge son geste mais aussi son regard et ses émotions, le pinceau est l’allié de l’artiste. Il est en contact direct avec la couleur et le support pour transmettre, par le toucher, ce que ressent le créateur.

On choisit ses pinceaux d’abord en fonction du type de couleur utilisée, liquide ou en pâte. Puis les dimensions de la surface à peindre et le niveau de détail souhaité, vont déterminer la forme du pinceau et sa taille.

Quel que soit le pinceau utilisé, celui-ci demeure l’instrument ; la touche elle, comme une note musicale, naît du seul métier de l’artiste… et bien sûr, de son talent.

bien choisir son pinceaux

L'histoire des pinceaux 

On considère que les pinceaux sont connus dès la Préhistoire, il y a donc plusieurs milliers d’années. Après l’application des couleurs directement au doigt, puis par soufflage à travers un os ou une paille, les premiers « plasticiens  » de l’époque rupestre utilisèrent des pinceaux - sûrement rudimentaires - comme le prouvent leurs traits déliés.

Mais le pinceau tel que nous le connaissons, apparaîtra réellement en Chine, avec la naissance de la calligraphie. Il apporte alors aux lettrés cette fluidité que ne permet pas le calame, simple pointe de bambou. Puis, avec les grandes découvertes et les voies maritimes, le pinceau voyage et gagne l’occident.

A Florence vers 1440, le peintre Cennino d’Andrea di Cennini explique, dans son célèbre Traité de peinture, comment l’artiste doit fabriquer ses propres pinceaux... 

Au milieu du XVIIIe siècle, les pinceaux sont désormais produits industriellement, avec l’invention de la virole métallique, telle que nous la connaissons encore aujourd’hui.

pinceaux petit gris

Les differentes formes de pinceaux et leur fonction

Depuis des siècles, les artistes ont adapté leurs pinceaux à leur besoin pictural personnel. La souplesse provient de la longueur de poils, l’épaisseur du volume de poils (le « ventre »); la précision est liée à la finesse de l’extrémité, que l’on appelle la « fleur »...

Aujourd’hui Dalbe propose une incroyable diversité de formes de pinceaux en fonction de chaque usage, comme le montrent ces quelques exemples, uniquement dans la famille des brosses :
Brosses plates, recommandées pour les fonds et les aplats
Brosses usées bombées, idéales pour les finitions, les reprises et les glacis
Brosses rondes adaptées, pour les détails, les contours et les retouches
Brosses plates courtes, permettant les petites surfaces et les touches visibles
Brosses spalter, pour le vernis et la finition
Brosses d’angle, brosses pour pochoirs, brosses à lettres, brosses ultra larges, etc.

Ajoutons que les pinceaux se différencient aussi par leur longueur de manche, adaptée pour chaque technique, chaque type de touche :
Manche long généralement recommandé pour l’huile et l’acrylique, parce qu’il permet de déposer les couleurs avec précision.
• Pour l’aquarelle et le lavis, un manche généralement court qui facilite le geste, et lui garde son amplitude naturelle.

les différents types de pinceaux

Quels pinceaux pour les couleurs en pates ?

Pour aborder l’huile, l’alkyde, ou l’acrylique, on utilisera généralement des pinceaux plus nerveux, qui étalent parfaitement la couleur, que vous ayez l’habitude de travailler en couches fines ou plus épaisses.

• Poils naturels : on retiendra principalement la soie de porc, proposées en plusieurs finesses, plusieurs qualités. Offrant une excellente fermeté, elle a l’avantage de bien retenir la couleur. Pour les détails et les glacis, la martre s’impose par sa précision et sa délicatesse.
• Fibres synthétiques : les pinceaux en poils synthétiques, lisses et nerveux, sont particulièrement adaptés pour manier les pâtes épaisses.
Ajoutons qu’ils se nettoieront beaucoup plus facilement, ce qui est un gage de meilleure conservation dans le temps.

types de pinceaux

Quels pinceaux pour les couleurs liquides ?

Si vous peignez avec des couleurs liquides, comme l’aquarelle, le lavis, l’encre, la gouache… ce sont vos mouvements qui « promènent » la couleur et vont déterminer les effets picturaux. Toute une gamme de pinceaux en poils naturels vous apporte 2 atouts essentiels :
La souplesse qui permettra à votre pinceau de restituer fidèlement votre geste.
L’aptitude à retenir l’eau qui transforme votre pinceau en réservoir de couleur.
On retiendra que les poils naturels vont se « gonfler » de couleur, grâce à leurs microscopiques écailles. Le plus connus des poils naturels est le « petit-gris », issu d’un écureuil, qui vous apporte une bonne tenue dansle temps.

Le poil de martre, pour des pinceaux de haute qualité, souples et durables, est encore plus recherché. D’autres poils naturels, comme le poney, la chèvre, etc. offrent d’excellents pinceaux plus économiques.

Astuces pour des pinceaux « durables »

Pour garder longtemps vos pinceaux, il faut veiller à les entretenir parfaitement : nettoyage complet à l’eau et au savon jusque sous la virole, suivi d’une remise en forme de la touffe, surtout pour les pinceaux délicats fins ou en martre. Après les avoir laissés reposer sur un séchoir à pinceaux, vous les conserverez bien à l’abri, en coffret ou en pot.

Si vous faites de l’acrylique ou de l’huile, vous devrez réaliser ce nettoyage immédiatement après utilisation ; la peinture une fois sèche ne pourra en effet plus être dissoute.

Notons que les pinceaux en fibre synthétique se nettoient plus facilement et plus complètement. Ils ont en plus l’avantage de bien résister aux solvants avec une durée de vie prolongée.

comment entretenir ses pinceaux

Au-delà des pinceaux classiques…

Si le pinceau reste l’instrument le plus usité, on peut également peindre avec des instruments très différents.

Dalbe propose ainsi tout une gamme d’instruments à peindre, adaptés à des approches plastiques particulières :
Les couteaux et les spatules pour réaliser des empâtements et ajouter volumes ou textures.
Les pinceaux à embout silicone, pour « sculpter » la couleur.
Les stylo pinceaux avec réservoir de couleur intégré.
Les éponges et rouleaux.
Les pinceaux numériques pour tablettes.

Lire la suite

Pinceaux Il y a 225 produits.

Les bonnes affaires

Toutes les promotions

Les nouveautés

En savoir plus

Tous les produits