Astuces pour bien choisir son papier 

Le papier est l’un des produits les plus intelligents jamais créé par l’homme : léger, durable et... beau.
Parce qu’un papier ne ressemble à aucun autre, sa surface offre au créateur une multitude de terrains d’expression. Le papier voyage et fait voyager tant sa diversité appelle l’émotion.

Pour vous orien...

Astuces pour bien choisir son papier 

Le papier est l’un des produits les plus intelligents jamais créé par l’homme : léger, durable et... beau.
Parce qu’un papier ne ressemble à aucun autre, sa surface offre au créateur une multitude de terrains d’expression. Le papier voyage et fait voyager tant sa diversité appelle l’émotion.

Pour vous orienter dans cet univers sans limite, Dalbe vous révèle les secrets de ce matériau qui n’attend plus que votre talent...

L'histoire du papier

Les écorces, les roseaux déroulés (papyrus), les peaux animales (parchemin) sont en fait des papiers naturels qui ont été utilisés comme support dès la haute antiquité. Avec le développement de l’écriture et de l’art, les hommes vont rechercher un support plus raffiné et plus facile à obtenir.


Ce sera le papier dont on attribue l’invention aux Chinois, vers l’an 100 de notre ère. Au début il s’agit d’une pâte de bambous, inspirée du travail des guêpes construisant leurs essaims en mélangeant des fibres avec leur salive.


Grâce aux échanges commerciaux le papier arrive en Espagne via l’Égypte, puis en Europe du nord. Au milieu du XIVe siècle, s’installent en France les premiers moulins. Comme matériau de base, les fabricants d’alors utilisent la « chiffe » c’est-à-dire de la fibre de coton extraite de vieux vêtements. Aujourd’hui, plus de sept siècles après, c’est encore le coton qui est au coeur du papier, du moins du papier pour artistes.

les papiers pour artistes

comment choisir papier pour peindre ou dessiner

La personnalité d'un papier

Pour produire du papier pour artistes, on va mélanger des fibres végétales, le plus souvent du coton, de l’eau pure, et parfois quelques adjuvants (colle, charge, blanchisseur, colorants, etc.). Ce mélange est déposé en fine couche sur une sorte de tamis, où il sèche pour donner une... feuille de papier. C’est ce processus - très simple en apparence - qui va ensuite déterminer la « personnalité » d’un papier, avec toutes ses caractéristiques :

Son grammage

Sa surface et son grain

Sa capacité à retenir l’eau

Sa couleur

Sa durabilité

Quels papiers pour peindre ?

Les papiers pour technique humide doivent être un peu épais pour supporter l’eau sans s’altérer ni se déformer, avec un grammage allant de moyen (185g/m2) à fort (jusqu’à 850 g/m2).

Gouache, acrylique / couleurs en pâte : on utilise généralement un papier à grain moyen ou fin, voire lisse comme les « bristols ».

Aquarelle ou lavis / couleurs liquides : papier généralement à grain (fin, moyen, torchon) blanc ou légèrement ivoire dit « blanc naturel ». Les papiers plus fins doivent être tendus sur un support rigide.

Calligraphie, encre de couleur : on peut utiliser les mêmes supports que pour l’aquarelle, ou des papier fins qui laissent l’encre diffuser et sèchent rapidement.

Huile, alkyde : des papiers spécialement apprêtés permettent de travailler à l’huile et à l’alkyde sur une surface lisse ou grainée, parfois même à l’aspect toilé.

Quels papiers pour dessiner

Qu’il s’agisse de crayon, de sanguine ou de pastel, le papier pour les techniques sèches agit par « abrasion » de la couleur. Et ce sont les minuscules grains de couleur arrachés par le grain du papier qui vont former le trait.
Plus le grain sera fort et plus le trait sera contrasté, avec des effets de couleur et d’épargne.

- Crayon, crayon de couleur : un grain moyen, fin, ou même satiné (quasiment lisse) donnera à votre trait la souplesse et la continuité. Des papiers colorés ou demi-teintes mettront en valeur les teintes claires.
- Craie, sanguine, fusain : pour ces techniques, on préférera un papier à grain moyen ou les vélins qui donnent de très beaux résultats.
- Pastel : c’est l’une des techniques les plus délicates. Vous préférerez un papier à grain fin ou moyen. Des papiers spéciaux pour le pastel (véritable papier « ponce » à grain ultra fin) donneront à vos créations une intensité de couleurs exceptionnelle.
- Crayon aquarellable : tous les papiers pour l’aquarelle peuvent convenir. A noter que les papiers à grain «torchon», très accentué, rendront plus délicats à maîtriser les rendus du crayon. Les grains fins et moyens sont souvent les plus recommandés.

les papiers pour le dessin

Comment choisir un papier qui se conserve bien 

Le papier pour artistes est un matériau noble utilisant les ingrédients les plus qualitatifs. Si vous recherchez un support qui traverse le temps, vous devez retenir 3 critères principaux :
Papier « pur coton » n’ayant pas recours aux autres fibres qui peuvent parfois jaunir dans le temps.
Blanc naturel : préférer un papier « blanc naturel » car sans agent de blanchiment qui pourrait affecter les couleurs de vos travaux.
Sans acide : préférer un papier « sans acide » gage d’une meilleure conservation à long terme.
En tout état de cause, une oeuvre sur papier sera mieux conservée à l’abri de toute lumière.

Feuilles, Blocs, Carnet et Rouleaux 

Dalbe vous propose un très grand choix de papiers pour répondront au mieux à votre pratique artistique :
Feuilles : une multiplicité de dimensions, dans de nombreux grammages et qualités. Les feuilles sont faciles à transporter et à stocker chez vous, ou à l’atelier.
Blocs et carnets : parce qu’ils voyagent avec vous et vous suivent partout, les blocs et carnets sont de loin les plus pratiques pour l’étude et le travail sur le motif. Qu’il s’agisse de techniques humides, ou de papier à dessiner, les blocs et carnets adoptent de nombreux formats, du pocket aux surfaces de grandes dimensions.
Rouleaux : certains papiers sont disponibles en rouleaux ; une présentation économique adaptée à l’atelier et aux travaux d’études.

papiers, blocs et carnets de voyage

Papier en feuilles: Normes et Appelations

Nom Format (cm)
Cloche 30 x 40
Tellière 34 x 44
Roberto 39 x 50
Écu 40 x 52
Coquille 44 x 56
Carée 45 x 56
Cavalier 46 x 62
Demi-raisin 32,5 x 50
Raisin 50 x 65
Double-raisin 65 x 100
Jésus 56 x 76
Soleil 60 x 80
Petit Aigle 70 x 94
Grand Aigle 75 x 106
ou 75 x 105
ou 75 x 110
Grand monde 80 x 120
Univers 100 x 130

Nom Format (cm)
A8 5,2 × 7,4
A7 7,4 × 10,5
A6 10,5 × 14,8
A5 14,8 × 21
A4 21 × 29,7
A3 29,7 × 42
A2 42 × 59,4
A1 59,4 × 84,1
A0 84,1 × 118,9


Vélin, couché, bouffant, vergé, les papiers sont pléthore et leur choix varie selon qu’ils sont destinés aux différentes techniques de la création. Dalbe vous propose plus de 2000 références de papiers, et si vous hésitez sur le grammage, demandez conseil dans l’un de nos magasins.

Lire la suite

Papiers Aucun produit dans cette catégorie.