QUELS MEDIUMS ET ADDITIFS POUR LA PEINTURE A L'HUILE

L’huile est une couleur quasiment « alchimique » qui autorise de multiples rendus chromatiques, depuis les couleurs très couvrantes jusqu’aux nuances les plus transparentes.
Durée de séchage, brillance ou matité, fluidité, glacis, souplesse, aptitude à l...

QUELS MEDIUMS ET ADDITIFS POUR LA PEINTURE A L'HUILE

L’huile est une couleur quasiment « alchimique » qui autorise de multiples rendus chromatiques, depuis les couleurs très couvrantes jusqu’aux nuances les plus transparentes.
Durée de séchage, brillance ou matité, fluidité, glacis, souplesse, aptitude à la retouche… vous allez désormais agir sur tous ces paramètres grâce aux pouvoirs des adjuvants...

Un peu d'histoire

Depuis l’Antiquité, les peintures étaient principalement à base d’eau, renforcées par divers produits naturels : miel, jaune ou blanc d’oeuf, gommes,… Ces peintures restant fragiles étaient parfois vernies d’une fine couche d’huile. A partir du XVe siècle cette pratique va donner naissance à la « peinture à l’huile », directement mêlée d’huile précisément et de produits siccatifs, permettant son séchage. Par la suite d’autres additifs seront inventés pour renforcer telle ou telle caractéristique. C’est la naissance des adjuvants, des alliés déterminants pour l’artiste, avec des rendus de plus en plus personnalisés.

Comment préparer votre support

Les supports destinés à un travail à l’huile doivent être préalablement préparés. Cette préparation isole le support (toile, bois, etc.) de la couche de peinture pour une parfaite conservation.
Ces enduits de préparation produisent une couche opaque très couvrante à la belle blancheur ; une fois apprêtée, la surface à peindre peut même être légèrement poncée pour obtenir une surface très lisse.
• Le Gesso est un apprêt liquide prêt à l’emploi pour tous supports et toutes techniques; il offre un séchage rapide, avec un très haut pouvoir couvrant.
• Des préparations en poudre, ou même des enduits à peindre, permettent de réaliser soi-même des sous-couches épaisses, très lisses ou de travailler sur des supports plus inattendus.

gesso preparation support

Préparer vos couleurs

Autrefois l’artiste était un peu «chimiste» et devait préparer lui-même ses couleurs à l’aide de pigments en poudre. Aujourd’hui, on utilise des couleurs à l’huile déjà prêtes, que l’on peut toutefois modifier à l’aide d’huiles, de médiums ou de siccatifs.

couleurs peinture à l'huile

Les additifs pour l'huile

Elles permettent « d’allonger » les teintes en les rendant plus liquides mais aussi plus brillantes. Pour préparer des couleurs à partir de pigments bruts, la dilution à l’huile doit être complétée par un produit siccatif.
• L’huile de lin vierge est la plus connue et la plus utilisée. Elle permet une dilution parfaite des couleurs, en renforçant leur brillance et la durabilité de la couche une fois sèche.
• Séchant moins vite et d’une transparence renforcée, l’huile d’oeillette est recommandée pour la préparation des teintes claires ou du blanc.
• L’huile de lin polymérisée réduit le risque de « ride » sur les couches de couleur, lorsque l’oeuvre a séché.

Les médiums pour l'huile 

Le médium permet d’améliorer la fluidité de la pâte sans en modifier la couleur. Il renforce le brillant des nuances, et permet un séchage mieux contrôlé, gage de pérennité de l’oeuvre. Dalbe propose une grande variété de médiums, adaptés chacun à un objectif particulier :
• Médium à peindre incolore, le plus classique.
• Médium siccatif qui raccourcit le temps de séchage.
• Médium de finition, destiné aux ultimes touches, pour réaliser en particulier les glacis.
• Médium flamand, pour éviter que les couches successives ne se diluent entre elles.
• Médium d’empâtement, à l’effet texturant pour renforcer le volume

Les siccatifs pour l'huile 

Ces derniers accélèrent le séchage, mais doivent être employés avec mesure pour garantir un rendu final sans craquelures. Les siccatifs renforcent le brillant et la transparence des couleurs; ils sont disponibles en de nombreuses variétés, par exemple :
• Siccatif de Courtrai, très clair.
• Siccatif flamand, plus foncé.

mediums pour peinture à l'huile

Comment protéger une oeuvre à l'huile 

Les oeuvres à l’huile doivent être protégées de l’abrasion, de la poussière, de l’humidité et des UV. De nombreux vernis sont proposés par Dalbe, adaptés à chaque usage. Quel que soit celui que vous retenez, la règle est toujours une application en couche fine. Ces vernis sont disponibles en flacon pour application à la brosse, ou en spray.
• Vernis à tableaux, brillant pour exhausser les teintes, ou mat pour supprimer les reflets.
• Vernis à retoucher : s’utilise lors de la reprise d’une oeuvre ou de sa restauration. Le vernis à retoucher permet de « fondre » les touches nouvelles avec celles existantes. Il supprime aussi les « embus », ces différences de brillance dues aux pigments ou aux sous-couches.

Quel produit utiliser  pour diluer ou nettoyer la peinture à l'huile 

Les essences

Térébenthine : il s’agit d’un produit d’origine naturelle, extrait de résineux, pin ou mélèze. La térébenthine s’évapore lentement, permet de fluidifier les couleurs et d’en augmenter la brillance. C’est le diluant traditionnel par excellence.
Essence de pétrole : permet de diluer les couleurs et de nettoyer son matériel, ses pinceaux. S’évapore moins rapidement que la térébenthine et sans effets irritants. Les diluants et nettoyants
Diluants inodores : ces diluants sont recommandés si vous travaillez dans un espace fermé ou peu aéré. Ce sont en plus des produits quasi incolores, qui n’affectent pas vos nuances.
• S’il est possible de nettoyer ses pinceaux et matériels avec de l’essence ou du diluant, certains fabricants proposent des nettoyants, plus concentrés et plus adaptés à la dilution des traces de couleurs. N’oublions pas les savons spéciaux pour artistes permettant d’entretenir le premier de vos outils : vos mains !

essences peinture huile

Lire la suite

Médiums et additifs pour peintures à l'huile Il y a 166 produits.